Christophe Lambert

Sylvester Stallone pourrait recruter français pour Expendables 4 !


Soit Christophe Lambert (cool), Jean Reno (très cool) et Luc Besson en grand méchant (WTF ?)...


Alors que le troisième opus de la franchise Expendables, aux avis très mitigés tout comme son box-office, à débarqué dans les salles obscures hexagonales hier (notre critique ici), Sylvester Stallone regarde déjà vers l'avenir et un quatrième opus, pour le moment il est vrai, loin d'être officialisé, à la différence d'un Rambo 5 pour lequel on est franchement (très) enthousiaste, surtout quand on se rappelle aux bons souvenirs du John Rambo de 2009.

Actuellement en pleine promotion du film, Sly aurait confié lors d'une interview pour le Figaro, recruter français pour Expendables 4, et pas n'importe quels comédiens qui plus est.

« J'aimerais avoir Christophe Lambert dans Expendables 4, c'est un mec bien. En fait, j'y ai songé pour le 3, mais il n'y avait déjà plus de place. Pourquoi pas Jean Reno aussi ? Et je voudrais que Luc Besson nous rejoigne. Pour jouer le méchant. » 


D'accord, si pour les deux premiers choix il n'y a pour nous pas photo, Reno et Lambert ayant une côte non-négligeable outre-Atlantique et compte bon nombre de péloches cultes auprès des cinéphiles, en revanche, on reste pantois quand à la volonté du bonhomme de voir Besson joué les grands méchants.

Car non seulement on doute réellement des talents d'acteurs du papa du récent Lucy (notre critique ici) - tous les trois à l’œuvre sur le cultissime Subway -, mais surtout, comparé aux méchants charismatiques de la franchise (Eric Roberts, mais surtout Jean-Claude Van Damme et Mel Gibson), le Besson ferait bien redescendre d'un cran un potentiel affrontement final avec tonton Stallone, qui pour le coup on l'imagine, ne devrait pas trop avoir de mal à s'en sortir sans bobos.

 
Reste qu'en baron du crime qui ne se mouille pas les mains, il pourrait peut-être, faire l'affaire...

Par chez nous, en plus de Reno et Lambert, on aurait bien vu ce bon vieux Tchéky Karyo joué les vilains comme on les aime face à la Team Expendables, lui qui aura su avec brio, se faire un trou dans le septième art mondial via des rôles remarqués dans d'excellentes séries B tels que Bad Boys, Crying Freeman, Nikita, Dobermann, Le Baiser Mortel du Dragon, Fusion, Taking Lives ou des films un poil plus classique, tels que 1492, L'Ours, Le Patriot, Jeanne d'Arc ou encore GoldenEye, Les Lyonnais, Jappeloup et les récents Belle et Sébastien et l'excellent De Guerre Lasse.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.