Josh Brolin

Josh Brolin pas réellement emballé par l'idée d'un Goonies 2...


Et on le comprend car nous non plus, on n'est pas très sur d'en vouloir de cette suite...


Imposant porte étendard de la maison Amblin avec E.T., immense péloche culte pour tous les amoureux et nostalgiques des 80's, Les Goonies de Richard Donner, même trente ans après, n'a toujours rien perdu de son mordant ni de sa superbe.

Alors rien d'étonnant à ce que l'arlésienne Les Goonies 2 pointe régulièrement le bout de son nez au fil des ans, même si il est vrai que depuis quelques mois, le film est annoncé avec assistance, notamment par Richard Donner himself.
Seul Vrai star à l'issue du film au même titre que Sean Astin, Josh Brolin, actuellement en tournage du Sicario de Denis Villeneuve - aux côtés de Benicio Del Toro, Jon Bernthal et la sublime Emily Blunt -, s'est exprimé sur le sujet de cette suite auprès des fans sur Reddit.

Et inutile de dire que si chez Jimmy Fallon il y a quelques mois, le bonhomme assurait qu'il en serait si celle-ci se faisait dans un futur proche - " Je signerai tout de suite, bien sûr que je dirai oui " -, aujourd'hui le Josh pèse bien plus ses mots, et reviens même sur la réelle nécessité d'une suite qui pourrait clairement gâcher toute la magie du film original.

"Ce serait possible. Le truc, c'est qu'on entend parler des Goonies 2 environ tous les 5 ans, puis plus rien. Et on ne m'a jamais fait lire de scénario... Bon, c'est vrai que ces derniers temps, des gens en parlent davantage, comme Corey Feldman (Bagoo dans le film original) ou le réalisateur Richard Donner. Mais je ne suis concrètement au courant de rien. Je ne sais pas si c'est une bonne idée, en fait, car j'aime tellement Les Goonies (...) C'est le film sur lequel je me suis le plus éclaté. Le tournage était vraiment génial et comme c'était mon premier, je pensais que toute ma carrière serait remplie d'expériences comme ça. Finalement, même si je me suis parfois beaucoup amusé par la suite, ça n'a jamais été à la hauteur de ce premier souvenir."


Bref, on est tout à fait d'accord avec lui, et si notre cœur de cinéphile adorerait le voir de nouveau reprendre le bandana rouge vif de Brand, notre raison nous force à ne pas vouloir d'un opus cornaqué beaucoup trop tard, et qui pourrait difficilement atteindre l'aura culte de toute une génération, qu'incarne Les Goonies premier du nom.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.