Docteur Strange

Joaquin Phoenix courtisé par Marvel pour camper le Docteur Strange sur grand écran ?


Logique, le bonhomme est déjà méchamment étrange, alors pourquoi ne pas en camper le fameux docteur sur grand écran...


Alors que pendant un temps, la rumeur voulait que l'un des personnages phares de l'écurie Marvel, et surtout gros pari de la Phase 3 de la major, le Docteur Strange, soit campé par soit par Jared Leto (qui a passé la main pour se concentrer sur la réalisation d'autres projets), soit Benedict Cumberbatch, soit par Tom Hardy (ou deux des acteurs les plus talentueux et demandés du moment), force est d'admettre que le héros du film de Scott Derickson risque bel et bien d'avoir un autre visage sur grand écran.

En effet, si le troisième n'a pour le moment pas indiqué si il en était ou non (vu son agenda de ministre, la réponse est déjà toute donnée), le second s'est exprimé au Comic Con cette semaine, et a fait comprendre qu'il n’incarnera pas le super-héros dans sa première aventure ciné.

Du coup, Marvel s'est très vite mis en tête de lui trouver un remplaçant, et si le nom de Justin Théroux à un peu fuité sur la toile - d'après le site The Wrap, mais il est finalement trop occupé sur la série The Leftlovers -, c'est surtout le nom hyper hype de l'immense Joaquin Phoenix qui être le choix number one aujourd'hui de la production, lui qui a été courtisé pendant un temps par la concurrence DC Comics,, pour camper le Lex Luthor de Dawn of Justice - qui sera in fine Jesse Eisenberg - et même de la Justice League.

Pour le moment rien d'officiel mais surtout rien de signés entre les deux parties, surtout qu'on verrait mal l'acteur à la filmographie exceptionnelle et exigeante, s'embarquer dans une telle aventure franchisé et basée sur plusieurs années, l'obligeant certainement à plus d'un caméo dans divers films Marvelien.

Reste que certaines personnes auraient vu Phoenix acheter des comics Dr Strange...

Wait and see donc, mais nous ne sommes pas très convaincu de par la potentialité de son implication.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.