Brad Pitt

World War Z 2 se trouve un scénariste !


Soit Steven Kight, scénariste, entre autres, des Promesses de l'Ombre...


Que World War Z (notre critique ici) nous surprenne et tienne agréablement la route après une production on ne peut plus chaotique, relevait déjà du doux miracle, et que dire quand au fait que le film eut fini par être furieusement lucratif (539,5 millions de dollars de recettes au box-office international, pour 190 millions de budget) pour une Paramount n'ayant eu plus d'autre choix - enfin, on se comprend -, que de le franchisé.

World War Z est une péloche miraculée, et c'est peu le cas de le dire, cependant pour son metteur en scène Marc Forster, c'est une toute autre histoire.
Servant de sac à frappes pour la major et Brad Pitt durant toute la douloureuse production, il était somme toute logique pour nous, de ne pas le voir revenir derrière la caméra pour le second opus, actuellement en production chez la major.

Une logique que nous confirmait le Hollywood Reporter en octobre dernier, assurant bel et bien l'absence du bonhomme en tant que réalisateur sur ce second opus, via un portrait de Brad Pitt producteur et président de la société Plan B, sans pour autant que la star de Se7en ne pipe mot sur les raisons de ce non retour.
En même temps, les bruits de couloirs incessant entourant la bande depuis près de deux ans, avait déjà fait tout le discours à sa place depuis bien longtemps.

Cependant, en ce qui concerne ce World War Z 2, la Brad était un petit peu plus bavard, assurant que son développement avait bien démarré, même si pour le moment, tout n'en est qu'au stade des discussions et qu'aucun scénariste n'a encore été convié à la tâche.

« Nous en parlons. Nous allons voir ce que pourra être le scénario. Nous avons beaucoup de pistes qu’il nous faudra sélectionner. Personne n’écrit pour le moment, mais nous regroupons toutes nos idées. »

Depuis, la production de ce second opus fait donc un sacré bond en avant, en engageant l'excellent Juan Antonio Bayona (les puissants L'Orphelinat et The Impossible) pour remplacer Forster, un nom qui correspond bien plus à ce genre de drame spectaculaire même si pour le coup, le bonhomme n'a encore jamais tâté du film à gros budget.
Manquait plus qu'à trouver des scénaristes pour vraiment faire décoller le projet, qui avec de la chance, pourrait être l'un des gros hits de l'été ciné 2016.

Ce qui est chose faite aujourd'hui si on en suit le site Variety, qui annonce que l'excellent Steven Knight vient de rejoindre la production pour pondre un premier jet de cette suite, lui dont on attend avec une furieuse impatience son Locke, avec Tom Hardy en vedette, après voir méchamment été déçu par son Crazy Joe avec Jason Statham.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.