Andy Garcia

Premier trailer pour Kill The Messenger avec Jeremy Renner


Jeremy Renner a beau exceller dans les films populaires (Avengers, Hansel & Grettel : Witch Hunters, Jason Bourne : L"Héritage, The Town), force est d'admettre qu'il n'est jamais aussi bon que lorsqu'il se la joue plus indépendant et fouillé dans ses personnages.


Bonne nouvelle, alors qu'on l'attend avec une furieuse impatience dans le American Hustle de David O'Russell (pour lequel on le voit déjà postuler à une nomin' en second rôle aux prochains oscars), le bonhomme nous reviendra également l'an prochain avec un rôle d'envergure, dans Kill The Messenger, pour lequel il retrouve son réalisateur de 12 & Holding, l'excellent Michael Cuesta.

Adaptation des livres « Dark Alliance : the CIA, the Contras and the Crack Cocaine Explosion » et « Kill The Messenger : How the CIA’s Crack Cocaine Controversy Destroyed Journaliste Gary Webb », le film retracera l'histoire vraie et tragique, du journaliste Gary Webb, qui avait révélé les liens entre la CIA et le trafic de cocaïne.
En effet, en 1996, il publia une série d’articles au San Jose Mercury News dénonçant l’implication de la CIA dans un trafic de drogue, via un groupe de rebelles au Nicaragua.
Selon lui, l’Agence centrale de renseignements introduisait du crack dans les banlieues noires de Los Angeles.
Accusé d’affirmer sans fondements, Gary Webb a été fustigé par la presse et calomnié par la CIA.
Le 10 décembre 2004, il est retrouvé mort, avec deux balles dans la tête, et l'enquête qui en suivi avait conclu à un suicide...


Un projet on ne peut plus puissant donc, pour lequel le Jeremy partagera la vedette avec un casting royal : Rosemarie DeWitt, Ray Liotta, Barry Pepper, Michael Sheen, Mary Elizabeth Winstead, Oliver Platt, Andy Garcia, Tim Blake Nelson, Robert Patrick, Michael Kenneth Williams et Paz Vega.

En voici son premier trailer excellent, et inutile de dire que l'on est impatient qu'il se fraye très vite un chemin dans nos salles obscures, sa sortie étant fixée au 26 novembre prochain.

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.