Bandes Annonces

Longue vidéo de production pour The Water Diviner de Russell Crowe !


On attend toujours avec impatience les prochains films en tant qu'acteur du bonhomme, alors imaginez quand il porte la double casquette de réalisateur/comédien...


Actuellement dans les salles hexagonales avec les blockbusters Noé de Darren Aronofsky et Un Amour d'Hiver d'Avika Goldsman, le Russell nous reviendra surtout bientôt avec son premier long derrière la caméra, l'alléchant The Water Diviner (Le Sourcier en vf) pour lequel il s'est offert un casting aux petits oignons : lui-même, Jai Courtney, Olga Kurylenko et Jacqueline McKenzie.

Actuellement en post-production et distribué par Universal, The Water Divine sent déjà bon le drame historique à forte tendance lacrymale, Crowe décrivant le tout comme une histoire " d'amour, de foi et de courage ", explorant " les effets imprévisibles et contradictoires de la guerre ".
On en a l'eau à la bouche tant on connait la puissance du comédien quand il se sent investi dans un projet, et ce n'est pas son large pitch qui risque de changer la donne.

" En 1919, 4 ans après la terrible bataille des Dardanelles, un paysan australien, Joshua Connor (Russell Crowe), rejoint la Turquie par bateau, résolu à retrouver ses trois fils, ayant combattu aux côtés des anglais, et à les ramener sur leur terre natale, selon le souhait de sa défunte mère Eliza.
Mais rien, dans les 46 ans de vie rurale de cet homme, ne l'a préparé au mélange de grandeur, de beauté et de chaos qu'est Constantinople, et la ville, sous occupation britannique, reste pour lui un territoire ennemi ou ses fils ont disparu.

A son arrivée au port, il est accosté par le jeune Orhan qui le conduit jusqu'à l'hôtel Troya et le rpésente à sa mère, la belle Ayshe (Olga Kurylenko).
D'abord méfiante face à cet Australien un peu rustre, Ayshe se décide à lui venir en aide quand les forces britanniques lui refusent l'accès au champ de bataille ou une opération de recherche et d'identification des disparus est en cours.



Avec l'assistance d'Hassan (Yilmaz Erdogan), un général turc contraint de collaborer avec ses anciens ennemis, Joshua convainc l'armée britannique de le laisser chercher ses fils, parmi les milliers de corps disséminés dans toute la péninsule de Gallipoli.
En retrouvant les dépouilles de ses deux cadets, il prend conscience que sa quête ne fait que commencer, et cette quête va lui faire découvrir un pays ravagé par la guerre, ou la frontière entre le Bien et le Mal n'est plus si nette et l'ennemi si clairement identifiable. "


                                       

A défaut d'en avoir un premier trailer, Russell Crowe nous offre un plus beau cadeau via une longue vidéo sous forme de carnet de bord de production, dans laquelle il revient sur la genèse du projet, via des images de production, ainsi que les toutes premières images officielles du métrage.

Dommage que la réalité des choses nous fassent vite redescendre sur terre, car nous avons beau être allécher au plus haut point par son film, il n'a toujours pas de date de sortie dans les salles françaises...


John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.