Gareth Evans

Des nouvelles pour le remake US de The Raid !


Ou un remake qui sera visiblement différent de l'original, c'est si rare à Hollywood...


On en a parlé il y a quelques semaines maintenant, l'actuel réalisateur de l'attendu The Expendables 3, Patrick Hughes, sera le réalisateur de la version US de la déjà culte série B burné indonésienne The Raid, gros événement marquant de l'été ciné de 2012.

Avec le fameux réalisateur de l’œuvre originale - et également réalisateur du second opus, Berandal, en salles en juillet prochain -, Gareth Evans, à la production, ainsi que l'excellent Brad Ingelsby (Les Brasiers de la Colère) au script, le remake est en très bonne voie pour débuter son tournage d'ici l’automne prochain.

Manque plus qu'un casting quoi, casting dont les rumeurs persistantes ont pendant un temps, cités les frangins Hemsworth, mais surtout les excellents Michael Jai White et Scott Adkins, plus rompus au cinéma d'action burné et aux arts martiaux.

Mais si le film fait parler de lui aujourd'hui, c'est par l'intermédiaire de son metteur en scène, le Hughes donc, qui a fait quelques commentaires sur la potentielle intrigue de ce remake.

« Nous avons une base vraiment, vraiment intéressante sur ce film. Il y a une chose, évidemment, la version originale m’a impressionné… Ce qui m’a impressionné avec ce film, c’était l’esthétique et les séquences de combat, mais aussi la simplicité du concept, et il y a beaucoup de chose qu’on peut faire avec. Donc, notre base de départ sur ce film est vraiment intéressant et je sens que ce que je veux faire c’est de décupler l’aspect émotionnel de ça et je pense que mes films d’action préférés sont ceux dans lesquels on peut équilibrer l’action et l’émotion. »

« Nous n’allons certainement pas recréer le film original plan par plan, nous mettons en scène une équipe d’intervention des stups, qui a été créée par Bush après le 11 septembre, lorsqu’il a compris que le terrorisme et le trafic de drogue étaient intimement liés. Ces équipes sont au nombre de 6 et franchissent les frontières pour exécuter des missions ultra-secrètes. Ce sont des genres de Navy Seals. Vous n’avez jamais rien lu à propos de ça, vous n’en avez jamais entendu parler, mais ils vont dans ces missions. C’est donc une très intéressante base de départ car ce qui est intéressant dans cette idée c’est le clash entre les cultures et entre les styles de combat. » 


Ça sent quand même très, très bon...
« Nous avons une base vraiment, vraiment intéressante sur ce film. Il y a une chose, évidemment, la version originale m’a impressionné… Ce qui m’a impressionné avec ce film, c’était l’esthétique et les séquences de combat, mais aussi la simplicité du concept, et il y a beaucoup de chose qu’on peut faire avec.
Donc, notre base de départ sur ce film est vraiment intéressant et je sens que ce que je veux faire c’est de décupler l’aspect émotionnel de ça et je pense que mes films d’action préférés sont ceux dans lesquels on peut équilibrer l’action et l’émotion. »

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.