Avi Lerner

Robert Luketic à la direction de L'Expendables féminin, Expendabelles !


Ou la fausse bonne idée de l'année, voir même de la décennie tiens...


Loin de nous l'idée de paraitre des misogynes ou des machistes de bases mais admettez-le tout de même cinq minutes, un film d'action badass avec les stars de la série B burné ça tient la route de bout en bout même avec un script à l'épaisseur d'une feuille de papier cul Lotus, autant une version féminine de la chose perd instantanément de son côté décalé et foutrement jouissif, et ce même si les nanas alignent autant les bourre-pifs que les punchlines entre deux grattages de couill... euh de pantalon.

Mais Millenium Films y croit pur et dur, au point même d'avoir proposés les rôles principaux à Milla Jovovich (pas de soucis), Zoé Bell (toujours pas de soucis), Cameron Diaz (ok bon pourquoi pas) mais surtout Helen Mirren (hein ?) et Meryl Streep (WTF???).
Si nous n'avons toujours pas de réponses en ce qui concerne les principales intéressées - et qu'on prie pour qu'elles ne leurs répondent jamais -, en revanche la production se serait finalement dégoté un réalisateur si on en croit le site Deadline aujourd'hui, en la personne de Robert Luketic, metteur en scène des insignifiants Las Vegas 21 et L'Abominable Vérité, et des franchement affreux Kiss and Kill, La Revanche d'une Blonde et Sa Mère ou Moi.

Un réalisateur de films pour meufs en gros donc pourquoi pas, sachant que le script sera signé par les scénaristes de La Revanche d'une Blonde (ça ne se voit pas mais on est plié de rire là) justement, Karen McCullah Lutz et Kristen Smith.
Du coup comment dire, Avi Lerner a engagé les personnes parfaites la situation quoi.

Mais plus fort encore, histoire de célébrer l'arrivée du Luketic à la fête, le studio a également balancé un premier pitch du métrage, que voici :
« L’univers des Expendables a une nouvelle équipe. Une troupe d’élite de femmes mercenaires hautement entraînées est formée pour s’occuper de la libération d’un otage. Une fois qu’elles ont passé les lignes ennemies, les filles découvrent qu’elles doivent abattre un diabolique dictateur porté sur la domination mondiale. Cela devient évident : aucun homme ne sera assez bon pour faire le boulot. The Expendabelles est l’histoire ultime de la prise de pouvoir des femmes et d’une équipe mortelle. »

La grande Meryl en call girl et gun à la main aux côtés de la bandante Milla " je bute des zombies pour les films pourris de mon mari " Jovovich, dîtes-vous que même les putains de cinéphiles sadiques que nous sommes ne seraient pas capable de payer pour voir ça...

John Chevrier

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.