Ericson Core

Le remake de Point Break a trouvé son Johnny Utah !


Et on vous le donne en mille, ce n'est pas du tout Keanu Reeves...


On ne vous répétera pas ce que l'on a répété déjà mille fois à chacune des news concernant ce projet de remake inutile et surtout loin d'être désiré par les cinéphiles endurcis et accro aux séries B des 80's/90's que nous sommes, mais en gros à nos yeux, Point Break 2.0 s'annonce purement et simplement comme une purge sans nom comparé à la petite bombe nerveuse pondue par la précieuse Kathryn Bigelow il y a maintenant plus de deux décennies.

Mis en scène par Ericson Core (le sympathoche Invincible avec Wahlberg en star du football sur le tard), et scripté par Kurt Wimmer (le très bon Equilibrium, le plus discutable Salt et le franchement dégueulasse remake de Total Recall), le projet nous avait déjà lourdement indigné avec le recrutement en grande pompe de Gerard Butler pour incarner Bodhi, personnage tellement culte et incarné à la perfection par feu le regretté Patrick Swayze, que l'idée même de vouloir en proposer une nouvelle version déboute à lui seul tout argument appuyant ce remake.

Aujourd'hui, il en remet une couche puisque si l'on en croit le Hollywood Reporter, la production aurait " enfin " trouvé son Johnny Utah - incarné dans l’œuvre original par le génial Keanu Reeves -, en la personne de l'acteur australien Luke Bracey, vu notamment dans le plus ou moins réussit second opus de la franchise G.I. JOE, Conspiration.
Un choix nettement moins bankable que celui de Butler - qui va donc devoir porter le tout sur son dos, bonjour le cadeau -, qui nous surprend franchement.

Maintenant de là à dire que le projet s'ampute salement en engageant un quasi-inconnue pour le rôle-titre d'un projet aussi risqué et attendu au tournant, il n'y a qu'un pas que l'on se permettra de franchir bien volontiers, et même à la vitesse de la lumière si vous voyez ce qu'on veut dire...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.