Cortez

Steven Spielberg s'intéresse à la rencontre entre Hernán Cortés et Moctezuma ?


On se demande bien quand Steven Spielberg réalisera son prochain long, tant celui-ci se fait désirer depuis son précieux Lincoln, qui date déjà d'un an.



On a bien cru pendant un moment que ce serait Robocalypse, mais des suites de quelques soucis en interne (on parle d'un problème de script, nous on miserait plus sur le manque de pognon et du trop gros risque de flop face à l'ampleur du projet), le projet à été repoussé pour une durée indéterminée.
Puis on a espérer encore plus avec American Sniper, porté par Bradley Cooper sauf que là encore, le budget mis à la disposition du cinéaste n'était pas assez conséquent, du coup le Steven s'est barré comme un voleur.
Exigeant le bonhomme ?

Surement, mais vu son aura imposante, il pourrait se le permettre.
Du coup, le bonhomme était de nouveau coincé dans ses startings blocs, jusqu'à aujourd'hui si on en suit le site Deadline, car le lascar se serait salement entiché d'un nouveau projet, Cortez, ou la renaissance d'un des mythiques projets avortés d'Hollywood, signé par le tout aussi mythique scénariste Dalton Trumbo (que campera Bryan Cranston dans son biopic officiel, voir ici).

Un temps promis à Kirk Douglas dans le rôle-titre et Martin Ritt à la réalisation, le film devait conter la rencontre entre Hernán Cortés et l’empereur aztèque Moctezuma, alors que le conquistador s’apprêtait à entrer au Mexique en 1519. 
Si on ne sait pas si Spielby en prendra la réalisation (pour ce qui est de la production il en est à coup sur), on est déjà sur que les droits du dit projet appartiennent désormais à Dreamworks, que le metteur en scène aurait engagé son scénariste de La Liste de Schindler Steven Zaillian pour réécrire le scénario - pour recentrer l'intrigue sur Hernán Cortés et non plus Moctezuma -, et que Javier Bardem serait déjà considérer pour le rôle-titre, celui de Cortés justement.

Bardem + Spielberg + Zaillian, faut encore une fois admettre que Spielby sait faire monter la sauce sur ses projets...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.