Bandes Annonces

Premier trailer pour l'attendu Joe de David Gordon Green avec Nicolas Cage


Le jour ou l'on a appris que notre vénéré Nic Cage, à qui l'on porte toujours un sacré culte même si ces piètres performances ses dernières années dans des prods lourdement douteuses devraient nous éloignés de lui, avait signé pour en être d'un film du Green ou le réal des très sympatoches Pineapple Express (Délire Express) et Your Highness (Votre Majesté), on s'est tous un peu dit " ouais, Cage qui va se la jouer pitre, pourquoi pas en même temps, il n'est pas à une merde près aujourd'hui ".


Sauf que voilà, depuis on a très vite réalisé que ce Joe, se place aisément dans le haut du panier des projets les plus attirants - et il ne sont pas beaucoup - du bonhomme prévus pour les mois à venir, déjà parce que le pitch est très attirant mais surtout parce qu'il va partager l'affiche avec ni plus ni moins que l'un des mômes les plus talentueux du moment à Holllywood, Tye Sheridan, qui nous a salement impressionné dans The Tree of Life tout autant que dans le dernier Nichols, Mud, film qui a d'ailleurs quelques points communs avec Joe.

Le pitch le voici et inutile de dire qu'il est foutrement sombre, Cage a déjà jouer dans des péloches aux thèmes glauques et aux persos assez barrés (au choix Sailor et Lula, Leaving Las Vegas qui lui a valu un oscar, ou encore A Tombeau Ouvert chez Scorcese) :



« Dans une petite ville du Texas, l’ancien taulard Joe Ransom (Nicolas Cage) essaie d’oublier son sombre passé et de vivre une existence tranquille. Il travaille comme bûcheron la journée, et passe ses soirées à boire. Jusqu’à ce qu’il rencontre Gary (Tye Sheridan), un adolescent de 15 ans qui tente de faire survivre sa famille. En voyant Gary chercher un boulot, Joe trouve un moyen d’expier ses péchés et de devenir enfin le héros de quelqu’un. Il devient alors le protecteur de Gary. Les deux empruntent la route de la rédemption, en quête d’une vie meilleure… »
 

Ça présage du lourd donc, et ce premier putain de trailer appuie complétement cet argument, Sheridan étant plus charismatique que jamais et le Cage, arborant une barbe plutôt fournit, à l'air d'être investit comme on aimerait le voir plus souvent.
Si il n'a pas encore de date de sortie, nul doute que Joe fait désormais parti de ses rdv qu'on ne manquera sous aucun prétexte cette année, et puis qui sait, peut-être qu'il est vraiment de retour maintenant, notre Nico préféré
.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.