American Nightmare 2

Frank Grillo sera le rôle-titre d'American Nightmare 2


Par chez nous, nous n'avons pas vraiment été entièrement emballé par l'un des gros succès surprise du box-office US cette année, American Nightmare, sympatoche home invasion au pitch ravageur mais qui n'en puisera jamais, de tout son long, l'infini potentiel (voir notre critique ici)

Si une nouvelle purge était donc assez dispensable, le producteur de la chose, Jason Blum, déjà derrière les franchises Paranormal Activity, entre autres, en a décidé autrement.
En même temps, 89M$ de recette pour seulement trois petits millions de budget, ça fait réfléchir...

Sobrement intitulé American Nightmare 2 (et The Purge 2 aux states), la production, qui comptait en son casting pour le premier opus les précieux Lena Headay et Ethan Hawke, vient de se payer une jolie arrivée pour porter la vedette de la péloche, le charismatique John Grillo, l'un des seconds-couteaux les plus solides de la série B made in USA ces dernières années, et que l'on retrouvera cette année dans Homefront et Captain America : Le Soldat de L'Hiver.

Toujours produit par Michael Bay et Blum donc, mais également toujours signé et scripté par James DeMonaco, le film est déjà fixé dans les salles US pour le 10 juin 2014.
Si on ne sait toujours rien de son pitch, il devrait sensiblement être le même que celui du film original, que voici :

" Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte. "


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.