Brad Pitt

Brad Pitt pour rejoindre Tom Cruise dans l'alléchant Go Like Hell de Joseph Kosinski ?


Ensemble, Tom Cruise et Joseph Kosinski nous avaient offert un sacré beau morceau de SF cette année, Oblivion, qui prouvait que le genre était bel et bien fait pour le Tom, mais surtout que les jolies envolés visuelles du réalisateur sur Tron : L’Héritage (les seuls trucs à retirées de cette suite de toute manière), n'était pas le simple fruit du hasard mais bien des preuves probantes du talent du bonhomme.

Une première association aussi étonnante que génial donc, que l'on serait foutrement enthousiaste de voir se réitérer, via Go Like Hell donc, projet laissé à l'abandon par l'immense Michael Mann, et produit par la Fox.
Go like Hell ou l'adaptation du livre d’A.J. Baime, « Go Like Hell : Ford, Ferrari and Their Battle for Glory at Le Mans », qui relatait la première victoire d’une voiture américaine sur le circuit des 24h du Mans en 1966, mais surtout comment Henry Ford II, héritier d’Henry Ford, mit tout en œuvre pour faire de son écurie une concurrente égale à Ferrari, notamment avec la mythique Ford GT40.

Pour le moment, alors que Variety assure que le Tom serait Caroll Shelby, l'ancien coureur automobile au volant de la mythique Ford, le Hollywood Reporter annonce que Cruise et Kosinski seraient en train de faire des appels du pied sévères à Brad Pitt pour qu'il vienne camper Henry Ford II, rôle auquel il était déjà, attaché à l'époque ou Mann était encore en tête du projet.
A priori, toujours selon le THR, même si le script aurait sensiblement changé depuis, il serait toujours intéressé par le projet est en discuterait actuellement avec Cruise, les deux se retrouverait pour le coup pile poil vingt ans après l'excellent Entretien avec un Vampire de Neil Jordan.

Force est d'admettre que l'on a foutrement la trique à l'idée que les deux se retrouvent sur un projet aussi ambitieux, quelques semaines seulement après la claque que nous avait infligé le sublime Rush de Ron Howard.

Inutile de dire que l'on reste aux aguets de toute nouvelle concernant ce projet.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.