Bill Paxton

Importante transformation physique pour Jake Gyllenhaal dans Nightcrawler


Voilà le genre de projet qui nous tombe un peu sur le coin du nez, et dont - nous l'avouons - nous ne savons strictement rien à son sujet, ou presque.
Cela arrive mais tout de même, force est d'avouer que l'on est un peu déçu de ne pas savoir les tenants de ce Nightcrawler, surtout vu la transformation physique opéré par l'excellent Jake Gyllenhaal, actuellement à l'affiche du Prisoners de Denis Villeneuve (notre critique ici), et prochainement dans le Enemy du même Villeneuve.

Une transformation physique impressionnante, puisque l'acteur aurait perdu pas moins d'un dizaine de kilos, histoire de se donner un look cadavérique, très proche de ce que Christian Bale (d'ailleurs pour le coup, il ressemble étrangement à ce dernier) et Matthew McConaughey nous ont offert respectivement, pour The Machinist et Dallas Buyers Club.
Même si son rôle ne nous ais pas spécifié - on s'est juste qu'il se nommerait Lou, et qu'il n'a pas l'air d'avoir un bon coup de fourchette -, celui-ci devrait incarner une sorte de journaliste/photographe, voir de paparazzi freelance, spécialiste du crime, aux vues de ses premières photos volées du tournage, relayées par le site DailyMail.com.

« Je pense que j’ai probablement perdu un peu plus de 10 kg, quelque chose comme ça. Ce n’est pas plus différent que de rentrer dans la peau d'un autre personnage. C'est plus une question de croire ou vous êtes et d'être présent là ou vous êtes. Qui a le droit de dire quel doit être le bon procédé pour tel ou tel rôle ? J’en ai un bizarre certes... mais j’adore ce que je fais.
J'adore ce film. C'est pour ça que je l'ai fais comme ça. Il n'y avait pas vraiment de technique particulière. »  a admis l'acteur à People Magazine.

Nightcrawler a débuté son tournage le 6 octobre dernier sous la direction du frère de Tony Gilroy, le scénariste Dan Gilroy (dont c'est le premier long), et Gyllenhaal y partage la vedette avec le génial Bill Paxton, ainsi que Rene Russo (femme du réalisateur à la ville).










John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.