Charlie Hunnam

Charlie Hunnam quitte le casting de l'adaptation ciné de 50 Shades of Grey !


Mise à jour Jeudi 17 octobre 2013 : Aujourd'hui, via le Hollywood Reporter, nous en savons un petit peu plus sur les tenants du départ du bonhomme, parce que les raisons sont évidemment, multiples.

Outre, comme précisé plus tôt, sa forte implication dans la nouvelle saison de la série Sons of Anarchy, dont le tournage se termine le 21 octobre prochain, le Charlie aurait donc vu sa vie salement chamboulé depuis l'annonce de son casting, tellement qu'il n'aurait pas supporté la pression beaucoup trop forte qu'incarnait un tel challenge et une telle production, surtout que pour ne rien gâcher à l'embarras, le lascar n'aurait reçu que la toute petite somme de 125 000$ pour le rôle, un chèque assez pingre de la part d'une Universal qui espère - au minimum - récolter pas moins de 100M$ avec sa nouvelle poule aux œufs d'or qu'elle a chèrement payer (les droits des bouquins furent achetés 5M$ l'an dernier).

Pas trop de sou-sous, une pression de malade qui l'obligeait même à avoir des gardes du corps autour de lui à chaque grosse sortie médiatique, on comprend qu'il est très vite eu envie de lâcher l'affaire, surtout qu'il faut ajouter à ça des fans pas trop content du choix qu'il incarnait (on lui préférait bien plus Matt Bomer et Ryan Gosling), et un studio qui n'en avait strictement rien à cirer de ces suggestions pour améliorer le script, lui qui, on le sait, est scénariste à ses heures perdues (son script Vlad sera d'ailleurs produit par le studio Plan B de Brad Pitt).

Bref, devant aussi peu de considération, on comprend aisément qu'il est jeter l'éponge, et on est même bien content qu'il l'a fait.
Bon courage à Alexander Skarsgard, ou Jamie Dornan ou encore François Arnaud (The Borgias), nouveau prétendant pour être le fameux Christian Grey sur grand écran...


 

C'est la news du weekend, l'excellent Charlie Hunnam, ne veut plus montrer son popotin et ses abdos dans l'attendu (mais pas trop par nous) adaptation du phénomène littéraire 50 Shades of Grey, porno-soft qui risque de faire mouiller bien d'une midinette et d'une ménagère.

L'excuse du bonhomme a été relayé par le site Deadline samedi, et force est d'admettre qu'elle est un peu ridicule : « Les filmmakers de  50 Shades of Grey et Charlie Hunnam sont tombés d’accord sur le fait de trouver un autre acteur principal, compte tenu des occupations exigeantes d’Hunnam à la télévision (dans Sons of Anarchy) qui ne lui permettent pas de se préparer comme il le faut au rôle de Christian Grey »

Oui, ridicule dans le sens ou le tournage débute au début du mois de novembre, et que le calendrier annuel de chaque prise de tournage du show de la chaine FX, est le même depuis sept ans maintenant, ce qui veut dire que le Charlie n'a pas vu la nouvelle lui tomber dessus par les affres du hasard, et que ce conflit d'emploi du temps était prévisible depuis des lustres.
Par chez nous, on supposerait plus que le bonhomme ne soit plus chaud de montrer son popotin dans des scènes plus ou moins cul, voir même, qui sait, que le scénario ne soit pas réellement à la hauteur des attentes qu'attise projet, et que l'acteur fraichement auréolé d'une prestation intense dans le Pacific Rim de Del Toro - qu'il retrouvera en janvier pour l'attendu Crimson Peak , n'a pas voulu prendre le risque de remettre en jeu son statut d'acteurs de plus en plus demandés à Hollywood.

Ça et les retours peu fameux des fans quand à son choix au casting, il faut admettre que cela fait peut-être un petit peu trop pour un seul acteur.
Bref, la production va donc devoir se remuer pour lui trouver un remplaçant au plus vite, et les rumeurs voulant les signatures des beaux gosses Matt Boomer et Ryan Gosling, risquent de reprendre donc de plus belle...

Sur un script de Kelly Marcel (scénariste sur feu la série Terra Nova, mais surtout sur l'alléchant Saving Mr Banks de Disney, l'envers du décor du tournage de Mary Poppins avec Tom Hanks dans la peau de Walt Disney), 50 Shade of Grey le film, réalisé par Sam Taylor-Johnson (Nowhere Boy), sortira dans les salles obscures outre-Atlantique le 1er aout 2014. 

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.