Disney

Pirates des Caraïbes 5 repoussé finalement à l'été 2016 par Disney


Mise à jour du 12 septembre 2013 : Quelques tenants de l'intrigue du scénario, qui risque de toute façon d'être salement charcuté par Disney, ont fuités sur la toile.

Si on en suit le site Bleeding Cool, ce cinquième opus pourrait voir le retour de Calypso pour quelques scènes, et verrait son intrigue plus centré sur la sorcellerie et le mythe des revenants, le titre faisant justement référence aux morts.
Si Jack Sparrow devrait se lier à une nouvelle femme de caractère - une femme à l’esprit scientifique, qui est accusée de sorcellerie -, un autre personnage important de l'histoire devrait être un fantôme, « ancien membre de l’armée britannique qui a désormais pris le parti de Barbossa pour une mission de vengeance ».

Mais tout ceci est bien évidemment, à prendre avec des pincettes, vu ce qu'on en a dit hier, un peu plus bas dans cet article.




Un temps attendu pour l'été de la mort (2015), le nouvel opus de la franchise Pirates des Caraïbes, Pirates of the Caribbean: Dead Men Tell No Tales soit en français Les Cadavres ne Racontent pas d'Histoire, sera finalement repoussé à l'été suivant, celui de 2016.

Pas un mal dans un sens, vu la compétition hyper relevé de la saison estivale de 2015, mais les vraies raisons de ce revirement ne sont pas ses adversaires en salles, mais plus une volonté de boucler une version un peu moins onéreuse de ce cinquième opus.

Si on en suit le Hollywood Reporter, Jerry Bruckheimer affirmerait qu’il y aurait « des problèmes de script » mais pas que, car si on peut concevoir que les deux jeunes réalisateurs Joachim Rønning et Espen Sandberg, n’aimeraient pas le scénario écrit par Jeff Nathanson (l'auteur des affreux Rush Hour 3 et Indiana Jones et Le Royaume du Crâne de Cristal), en revanche, on peut surtout être sur que ce soit Disney qui n'en serait pas entièrement satisfait.

Une source anonyme a expliqué aux journalistes que « le script était trop cher mais il était aussi compliqué et difficile à suivre », et inutile de dire que c'est sur ce premier point, plus que sur le second, que la major tique, après avoir subit un revers de plus de 150 millions de dollars des causes du flop sur ses terres et à l'international, de Lone Ranger.

Flop qui a salement encorné l'aura de Johnny Depp et Bruckheimer, encore une fois en première ligne de la production.
Bruckheimer lui, a de son côté expliqué qu’il y avait « plusieurs facteurs » a imputé au fait que le film soit repoussé : « Nous voulons un script approuvé par tous et un budget approuvé par tous. ».

Tout le monde joue de prudence donc, pour éviter une nouvelle déconvenue qui ferait très mal au studio aux grandes oreilles.
RDV en 2016 pour en savoir plus...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.