Chris Hemsworth

Des nouvelles de Cyber, le prochain Michael Mann


Par chez nous, Michael Mann c'est un peu le cinéaste que l'on vénère sans aucune réserve, le genre de bonhomme à la filmo que l'on bouffe encore et encore sans jamais être lassé une seule seconde.
Un de nos grands rois, mais surtout l'un des derniers grands roi d'Hollywood, qui ne nous a plus donné de news depuis 2009 et son très bon Public Ennemies.

Certes, il a joué les producteurs sur le Killing Fields de sa fi-fille, mais à part ça, silence radio.
Du coup, normal que l'on est un peu les crocs, surtout que cela va faire près d'un an maintenant que l'on désespère d'avoir la moindre news concernant son Cyber - projet dont le tournage vient de se finir et qu'il couve jalousement, qui aura pour rôle-titre le plus en plus indispensable Chris Hemsworth, actuellement magistrale dans le Rush de Ron Howard (notre critique ici).

Fort heureusement, l'acteur australien a eu un peu pitié de nous, en nous balançant quelques infos - en pleine promo de Rush justement -, sur ce thriller sans aucun doute immanquable.


« Je viens de le finir. C’est basé sur l’univers du Cyber-terrorisme. En gros, quelque chose comme la Bourse du Commerce de Chicago est hackée et cela provoque une réaction de chaîne dans le monde, affectant les marchés boursiers. Et le code qui a été utilisé pour le hacker, mon personnage l’avait déjà écrit avant cela et il est en prison déjà pour des crimes en ligne. Il est donc sorti de prison et on lui offre un deal pour qu’il se joigne aux forces du FBI et du Gouvernement Chinois pour traquer le hackeur. Ça démarre à Chicago et ça finit à Kuala Lumpur, à Hong Kong et à Jarkata. C’est une sorte de thriller de jeu de chat et la souris à l’échelle internationale. »

« C’était fascinant. Je ne connaissais rien de cet univers. C’est plus visible de nos jours quand on voit ce que le Cyber-terrorisme peut faire, comme arrêter les réseaux électriques dans certains pays. Dans notre film, le méchant ferme les stations d’eau pour surchauffer le système de refroidissement d’une centrale nucléaire et provoque le chaos. Quand vous faites cette recherche, vous vous rendez compte à quel point vous êtes vulnérable. »


Un film dans la droite lignée de son sublime thriller politique Révélations donc, et inutile de dire qu'on a sacrément l'eau à la bouche, surtout que le Michael se la joue également globe-trotter comme ce fut le cas sur le puissant Miami Vice...

Avec également Viola Davis, Hanny Montana, Spencer Garrett, Wei Tang, Archie Kao et Leehom Wang, Cyber devrait débarquer dans nos salles obscures courant 2014.
C'est encore loin, très loin...

« Je viens de le finir. C’est basé sur l’univers du -terrorisme. En gros, quelque chose comme la Bourse du Commerce de Chicago est hackée et cela provoque une réaction de chaîne dans le monde, affectant les marchés boursiers. Et le code qui a été utilisé pour le hacker, mon personnage l’avait déjà écrit avant cela et il est en prison déjà pour des crimes en ligne. Il est donc sorti de prison et on lui offre un deal pour qu’il se joigne aux forces du FBI et du Gouvernement Chinois pour traquer le hackeur. Ça démarre à Chicago et ça finit à Kuala Lumpur, à Hong Kong et à Jarkata. C’est une sorte de thriller de jeu de chat et la souris à l’échelle internationale. »

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.