Benedict Cumberbatch

Benedict Cumberbatch en négociations pour incarner le rôle-titre du The Lost City of Z de James Gray


Si on ne sait pas encore les raisons de son départ du Crimson Peak de Guillermo Del Toro, le génial Benedict Cumberbatch pourrait en revanche, si on en suit le site Deadline, très vite comblé le trou laissé dans son agenda par le nouveau film du sympathique cinéaste mexicain, en signant pour incarner le rôle-titre de The Lost City of Z signé par l'excellent James Gray, dont on attend avec impatience son The Immigrant, avec le trio Marion Cotillard-Joaquim Phoenix-Jeremy Renner.

Un temps promis à Brad Pitt, qui a abandonné le rôle tout en restant producteur de la chose avec Dreamworks - via sa boite Plan B -, The Lost City of Z est l'adaptation du roman éponyme de David Grann, publié chez nous sous le titre « La Cité perdue de Z » et dont voici un très large pitch :

« Considéré comme le dernier des grands explorateurs victoriens, Percy Harrison Fawcett était de ceux qui s’aventuraient dans des contrées inconnues avec pour seules armes une machette, une boussole et une ferveur quasi mystique. Ce colonel passionné d’aventures avait déjà acquis de son vivant l’étoffe d’un héros : ses expéditions légendaires, suivies par une presse avide d’exploits, fascinaient le monde entier. Lorsqu’il engage en 1925 une expédition au coeur de l’Amazonie, Fawcett a la certitude qu’elle renferme un fabuleux royaume, une civilisation raffinée dotée d’une architecture monumentale. Accompagné de son fils Jack et de son ami d’enfance Raleigh, le colonel s’enfonce dans la forêt. Mais bientôt, l’expédition ne donne plus aucun signe de vie, laissant en suspens le mystère de la cité perdue. Au cours des soixante-dix années qui ont suivi, des dizaines d’aventuriers sont partis à la recherche de Fawcett et du chemin qu’il avait emprunté. Sans succès. Fasciné par cette histoire, David Grann, journaliste new-yorkais, décide en 2004 de se lancer dans son propre voyage, sa propre quête au fond de la forêt amazonienne, sur les traces de Percy Fawcett. Des préparatifs à l’exploration elle-même, en passant par l’étude de documents inédits, il s’interroge : s’agit-il pour lui de clore le mystère de la disparition de Fawcett ou de confirmer l’existence de Z, la civilisation mythique qui lui a coûté la vie ? »

Cumberbatch camperait évidemment l'explorateur Percy Fawcett, même si pour le moment, tout n'en est encore qu'au stade des négociations.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.