Alfonso Cuaron

Deux nouveaux spots TV pour le Gravity d'Alfonso Cuaron !


Extrêmement attendu depuis des lustres par les fans de SF et même les cinéphiles tout court, le mystérieux (et c'est peu le cas de le dire) Gravity, démarre vraiment sa campagne promotionnelle, alors qu'il est en ce moment même en train de se payer des avis énormes depuis sa première projection hier au Festival de Venise.

Après une suite de clichés et une présence Comic Con remarquée, voilà que deux nouveaux extraits absolument dément et sublime ont débarqués sur la toile, deux spots TV qui ne font que rendre son attente encore plus insoutenable.






Aussi magnifique qu’anxiogène, ce thriller a tout simplement l'air d'être d'une efficacité redoutable, porté par un score dément signé par le compositeur estonien Arvo Pärt, et sincèrement on n'en attendait pas moins du papa du puissant Les Fils de L'Homme, l'une des références ultimes de la SF des années 2000.

Porté par le duo Sandra Bullock/George Clooney (pendant un temps, le cinéaste avait fait des pieds et des mains pour enrôler Nathalie Portman et Robert Downey Jr), le film devrait atterrir dans nos salles obscures le 23 octobre prochain.


Pour rappel en voici son pitch, hautement alléchant :  « Pour sa première expédition à bord d’une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l’astronaute chevronné Matt Kowalsky (George Clooney). Mais alors qu’il s’agit apparemment d’une banale sortie dans l’espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux-mêmes dans l’univers. Le silence assourdissant autour d’eux leur indique qu’ils ont perdu tout contact avec la Terre – et la moindre chance d’être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d’autant plus qu’à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d’oxygène qu’il leur reste. Mais c’est peut-être en s’enfonçant plus loin encore dans l’immensité terrifiante de l’espace qu’ils trouveront le moyen de rentrer sur Terre… »

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.