Creed

Vers un spin-off de Rocky centré sur le petit-fils d'Apollo Creed, avec le duo gagnant de Fruitvale Station ?


Rocky ou l'une des franchises les plus attachantes de l'histoire du septième art, porté par Sylvester Stallone tellement habité et impliqué dans son rôle qu'on a franchement du mal à savoir si c'est ça propre vie que le film narre, ou celle d'un personnage fictif.

Par chez nous, la franchise est hautement chouchouté, même si elle a été salement amoché par un opus 5 franchement évitable.
Si un septième opus n'est pas franchement d'activité, surtout après un Rocky Balboa magistrale - dans tous les sens du terme -, un spin-off lui, serait dans les tuyaux de la MGM.

Rocky Jr ? l'enfant qui grandit plus vite que son ombre - l'un des gros défauts de la saga d'ailleurs -, n'est pas aussi intéressant que son papounet.
Ivan Drago ? Dolph Lundgren ne l'a incarner que dans un seul métrage et pourtant il aura su incarner l'opposant le plus dangereux et flippant de L’Étalon Italien.

Non, la MGM plancherait plus sur sa victime, Apollo Creed, meilleur ami du Rock et surtout son opposant féroce dans les deux premiers films, champion du monde poids lourds aussi charismatique qu’arrogant, qui aura trouvé en Rocky son adversaire le plus coriace.
Campé pendant quatre opus par l'excellent Carl Weathers - l'un des seconds-rôles les plus sous-estimés des eighties - le projet serait donc le prochain projet du duo Michael B.Jordan/Ryan Coogler, duo gagnant de Fruitvale Station, grand prix de Sundance et sélectionné au dernier Festival de Cannes.

Creed serait même le projet rêvé pour le Coogler, qui a déjà été engagé pour en pondre un script, qui dans les grandes largeurs, devrait correspondre à ça :
Le petit-fils d’Apollo Creed a été élevé par une famille aisée, loin du monde de la boxe. Pourtant, il a les mêmes aptitudes au combat que son papi. Voulant exploiter ce potentiel, il se tourne vers… Rocky Balboa, retraité et content de l’être.

Car oui, même l'immense Sylvester Stallone, très enthousiaste à cet idée, en serait.
Loin, très loin d'incarner le film de trop, l'histoire a donc tout pour plaire les fans de la première tout autant que les amateurs de films de boxe, surtout que pour rassurer son monde, ce nouveau film de la franchise Rocky sera chaperonné de papa Sly.
On en a l'eau à la bouche, et en attendant d'en savoir plus, on vous rappelle que Fruitvale Station sortira dans nos salles à la rentrée, peu après son passage au prochain Festival Américain de Deauville.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.