Arnold Schwarzenegger

Premier trailer pour The Escape Plan (ex-The Tomb) avec Stallone et Schwarzenegger !


Si pour la génération actuelle, l'idée de voir Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger en tête d'affiche d'un même film, et de surcroit un action movie carcéral, ne fait pas rêver, en revanche, pour les enfants biberonné aux péloches cultes des 80's/90's que nous sommes, c'est juste l'association du siècle, tout aussi bandante qu'un Expendables sauf qu'ici, les deux héros sont ensemble tout du long, rivalisant des punchlines et de mandales dans la tronche.

Un vieux rêve qui devient réalité donc grâce à ce The Escape Plan, bande hautement burné signé par le sympatoche et pas manchot Mikael Håfström (Dérapages, Le Rite et le très bon Chambre 1408), et qui fleure bon l'actionner qui faisait la gloire des vidéoclubs jadis, avec des références hautement alléchantes aux cultes Fortress, Haute Sécurité (avec Sly), Tango & Cash (toujours avec Sly) et même Volte/Face (pour le côté prison futuriste), et dont voici un premier trailer assez efficace.


Pour rappel, le pitch suit un spécialiste en systèmes de sécurité, Ray Breslin (Stallone), qui se retrouve piégé et emprisonné dans un établissement pénitentiaire qu’il avait lui-même sécurisé.
Il va tenter de s’échapper afin de coincer ceux ayant fomenté contre lui, et pour ça, il va recevoir l’aide d’un codétenu (Schwarzenegger), pour affronter une meute de gardiens sadiques et corrompus...

Du pitch lourd bref, tout pour nous rendre nostalgique, même si on craint que son sort soit le même qui fut réservé aux pourtant pas mauvais Du Plomb dans la Tête et Le Dernier Rempart, les deux derniers films des deux monstres sacrés sorties en salles en début d'année, et qui furent deux flops cuisants au box-office US et mondial.

Avec également au casting les excellents Jim Caviezel, Vinnie Jones, Vincent D’Onofrio, Sam Neil mais aussi Amy Adams et 50 Cent, The Escape Plan devrait sortir dans nos salles obscures le 13 novembre prochain.
Nous on sera bien sur au rendez-vous.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.