Famke Janssen

Finalement, l'excellent Liam Neeson devrait en être de Taken 3...


« Je n'en vois pas l'utilité. Je pense que ça n'arrivera pas. Vraiment pas. Je pense que le public trouverait peu crédible l'idée d'un troisième film centré sur un autre kidnapping »

Voilà ce qu'avouait notre bon vieux Liam Neeson à la sortie de Taken 2, séquelle copie-calque du premier opus ou presque, dont on comprenait aisément la volonté de l'excellent acteur, pas dupe des mauvais échos du film, de ne pas replonger dans une nouvelle suite qui friserait foutrement une nouvelle fois avec la redite honteuse et sans saveur.

Sauf que voilà, la raison à un cout à Hollywood et il faut croire qu'Europa Corp et la Fox ont eu raison de la raison du Liam, et c'est le site Deadline qui nous en donne raison, via cette raison : oui, Liam Neeson fera un Taken 3 (programmé depuis la sortie du 2 en salles, et ses 376 millions de recettes mondiale) et ce parce qu'il sera grassement payer pour l'occasion !
En effet, le site assure que les agents de l’acteur négocieraient actuellement un cachet de 20 millions de dollars pour qu’il reprenne du service dans la peau de Bryan Mills, soit cinq millions de plus que la somme qui l'avait finalement décidé à faire Taken 2 (parce qu'à l'époque il n'était pas vraiment pour non plus...).

Voilà une coquette somme qui aura donc fait voler en éclat la crédibilité d'un grand acteur, ça fait mal mais on est pas plus que cela surpris, il n'est pas le premier ni le dernier, à se laisser envouter par des cachets mirobolants.
Si les deux studios ont sacrément du sortir le chéquier pour qu'il rempile, ils ne devraient pas avoir autant de difficultés pour faire revenir Famke Janssen et Maggie Grace (déjà bien implanté chez Europa après le bouseux pompé sur Los Angeles 2016, Lock Out), respectivement ex-femme et fi-fille du héros.

Luc Besson et Robert Mark Kamen, scénaristes des deux premiers opus, seraient une nouvelle fois derrière le script de ce troisième film, qui n'a pas encore de réal mais qui devrait très vite en trouver un dans le centre de formation des yes man made in Europa Corp.

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.