Bill Pohlad

Elizabeth Banks intégre le casting du biopic sur le fondateur des Beach Boys, Love & Mercy


Don't Worry Baby, California Girls, Kokomo, Feel Flows, I Get Around, Good Vibration, les pures sons, les Beach Boys les comptent à la pelle dans leur discographie, au point d'incarner au même titre que les Beattles et les Rolling Stones, l'un des groupes les plus marquants de l'histoire de la musique.

Si Hollywood n'a pas encore osé s'attaquer aux groupes des immenses John Lennon et Mick Jagger, il faut croire qu'elle n'a pas eu peur de s'attaquer à celui fondé par Brian Wilson (qui a fêté récemment ces cinquante ans d'existence), avec ce Love & Mercy, il est vrai plus biopic du Brian que des Beach Boys.
Signé par Bill Pohlad, ancien producteur dont c'est la première incursion derrière la caméra, le film s'intéressera à donc l'ex-leader du groupe, de sa fondation jusqu'à son départ fin des années 60, puis son retour au milieu des années 70.

Pour camper le bonhomme, la production s'est attaché les services de deux des acteurs les plus mésestimés d'Hollywood, Paul Dano et John Cusack, qui camperont respectivement la version jeune et âgé du Brian, tandis que le tout aussi excellent et mésestimé Paul Giamatti (que l'on attend avec impatience dans The Amazing Spider-Man 2) en sera lui aussi du casting, dans un rôle cependant pas encore défini.

Aujourd'hui, si on en suit le Hollywood Reporter, c'est la jolie et sympathique Elizabeth Banks qui viendrait d'être embaucher pour incarné Melinda Ledbetter, une mannequin qui rencontre Wilson dans les années 80 et va devenir son épouse.
Un recrutement de choix, pour un film dont on a aucune précision sur une potentielle date de sortie outre-Atlantique, et encore moins dans nos contrées.


John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.