Avengers 2

Chris Hemsworth et Jeremy Renner évincés d'Avengers 2 ?


Si pour le premier nous n'en sommes pas encore là, par contre pour le second la messe semble dîtes depuis un bon moment déjà...

La nouvelle s'était répandue il y a quelques jours déjà (grâce au site Deadline), la méthode Marvel pour la construction de sa phase 2, qui trouvera son apothéose en mai 2015 avec Avengers 2, a pris un sacré coup de plomb dans l'aile durant sa phase de négociations salariales, mettant sacrément en lumière les différentes parts du gâteau touchés par les différents acteurs.
Une ambiance de merde qui confirme la réputation de pingre de Marvel, qui n'engage pas de gros sous pour récompensés ses acteurs, alors qu'à chaque carton d'un héros de son écurie, elle ne manque pas de s'en foutre plein les poches.

Comme seul le contrat de Robert Downey Jr était sécurisé avant le triomphe d'Avengers (normal en même temps vu qu'il est LA star du Marvelerse au cinéma), le studio s'est donc bien retrouver dans la merde au moment de renégocier les contrats de Chris Hemsworth, Chris Evans, Mark Ruffalo, Jeremy Renner et Scarlett Johansson,  car devant la grosse paye du Robert (on parle de 80M$ sur Avengers, et de 35 de plus sur Iron Man 3), tous les autres ont bien évidemment eu eux aussi, envie d'une plus belle part de gâteau.
Et en bon leader, le Robert a même affirmer pendant la promo d'Iron Man 3, qu’il refuserait d’être payé des dizaines de millions si ses collègues gagnent des clopinettes comparé à lui !

Et si on aurait tendance à croire que Marvel lâcherait un tantinet la bride sur ses dits salaires, il n'en serait rien, au point même qu'aujourd'hui elle envisagerait purement et simplement de se séparé des deux les plus coriace à la négoce, Chris Hemsworth et de Jeremy Renner.

Si le premier serait un départ compliqué vu son impact dans la franchise, et que le problème pourrait vite se régler car il ne demande qu'un salaire plus conséquent (volonté qui pourrait être exaucée si Thor 2 tâtonne le milliard comme Iron Man 3), et justifiable vu qu'il incarne aujourd'hui l'une des valeurs montantes les plus surs au box-office, le second lui a toutes les chances de passer à la trappe pour la seconde réunion des vengeurs, vu son rôle minime au sein de la franchise, et le refus constant du studio de lui offrir sa propre aventure sur grand écran.

En effet le fait que le Renner demande un salaire plus conséquent serait la goutte d'eau qui fait déborder le vase chez Marvel, sachant que le bonhomme avait déjà bien entaché son image auprès du studio après ses déclarations de l'an dernier, à la sortie d'Avengers, ou il jugeait que sa participation au film était minime et ridicule.

« Dans 90% du film, je ne joue pas le personnage pour lequel j’ai signé. [Mon personnage n’est] même pas un méchant, parce qu’il n’y a pas vraiment de conscience en lui. Ils ont enlevé l’identité de ce personnage et en ont fait un robot. »

Quand on sait que Joss Whedon a fait part de son intention de remplacer quelques personnages pour cette suite, histoire d'en insérer de nouveau, et que le studio reprend rarement des acteurs qui donnent des avis négatifs sur son produit (remember Hugo Weaving, dégagé de la franchise Captain America après ses propos peu élogieux, alors qu'il incarnait le nemesis number one du héros, et qu'il avait signé pour au moins deux suites), le sort du Jeremy semble déjà scellé...

John Chevrier

0 commentaires:

Publier un commentaire

Fourni par Blogger.